jeudi 17 avril 2014

Barbie versus Musclor, ou l'allégorie de la mauvaise foi










Voilà l'article de la semaine, encore avec du retard, arg, pardon ! Je l'ai commencé en me disant "haha ça va être court et rapide à faire" et puis comme d'habitude j'ai mis mille ans.En tout cas, j'espère que c'est un sujet qui vous intéresse, moi ça m’énerve pas mal depuis longtemps ce mème, j'ai envie de lui donner des coups de poings et tout.
J'aurais bien aimé parlé aussi du fait que tout le monde est blanc, mais ça s'applique aux deux sexe (merci le racisme), mais bon, l'idée est la même : exclure les oppressés de la représentation par les médias. Et je me rends compte que j'ai un peu écrit petit, j'espère que ça ira quand même !

Et oui, il y a des exceptions pour les personnages de filles : My Mad Fat Diary (d'ailleurs je ferai peut être un article dessus), Lena Dunham, etc. ; mais ça reste quand même, comme je l'ai dis plus haut, des exceptions (snife).

EDIT : 
Je vois plein de gens qui me disent "oui mais c'est pas vrai on peut pas séduire dans la vie si on est moche" mais là je parle DES PERSONNAGES MASCULINS (ET FÉMININS) DANS LES MÉDIAS, donc dans les films, les séries, les bd, les dessins animés, etc. Tout comme je sais qu'une fille grosse, dans la vie, ne sera pas définie en premier par sa grosseur ; mais dans les films, oui, souvent, et malgré les exceptions, c'est ça.
Si je me focalise surtout sur l'aspect physique, c'est parce que le mème de départ parle de ça : on ne donnerait aux garçons que Musclor comme exemple physique comme on ne donne que Barbie aux filles. Or, ce n'est pas vrai, il n'y a pas que ce type d'homme représenté, mais tout un tas de types aux morphologies différentes. Oui, c'est vrai, l'acteur beau gosse de base sera plus montré, mais je ne le nie pas, je le dis même clairement + je dis aussi (c'est même l'objet de la deuxième partie) que Musclor est un perso sexiste, bien sûr ; mais, en reflet de notre société, le sexisme envers les garçons est plus "positif" (dans le sens où il prône des valeurs dominantes dans celle-ci) que celui envers les filles. Mais ça ne change rien au fait que le sexisme quel qu'il soit doit être déconstruit, qu'il s'applique aux filles comme aux garçons !
Voilà voilà, je répondrai un peu mieux demain !

BREF, quelques liens pour aller plus loin, youpi :
- Le mème original 
- Deux articles sur Barbie en français, qui expliquent très simplement le "Barbie Paradox" : ici et ici
- Quelques tropes sur les personnages féminins : l'intérêt amoureux, la fille du groupe, le principe de la Sctroumphette (pas forcément un lien direct avec l'article mais très intéressant)

Vous pouvez retrouver cet article sur le tumblr, natürlich !

Et bien sûr, pour finir, la vidéo du bonheur :


HEY HEY HEY HEY HEY HEY HEY HEY BISOUS A TOUS I SAID HEY WHAT'S GOING ON


lundi 7 avril 2014

Six Feet Under ou l'énorme force











VOILA, j'ai enfin fini cette note que je promets ici depuis un milliard d'années, c'était long et fastidieux mais j'ai pu me reréjouir de tout le génie de cette oeuvre en rédigeant mon plan puis en regardant plein de bouts d'épisodes en pleurant d'amour.
Je vous la conseille donc encore et encore, c'est vraiment devenu ma série préférée (avec Buffy dont il faudra que je vous parle un jour), les acteurs sont tellement formid' et le reste aussi, pfiou, que d'émotions.

Désolée encore pour tout le retard + je voulais mettre en lien des articles et puis j'ai oublié lesquels comme une vieille poire.

(vous pouvez encore une fois retrouver cette note sur mon tumblr !)

Note dessinée en écoutant inlassablement ça, bien sûr (les vrais savent) :
(larmes de FEU)

PS : Aussi, à un moment, on voit ces personnes :



Si ceci tout spécialement vous donne envie de voir la série, alors vous êtes vous même des personnes en or.