lundi 9 février 2015

Sleepy Hollow version 2013-2015, avec moins d'hommes blancs et de la sauce au kitsch !








Salut les amis, j'espère que tout va bien pour vous ! Me voici aujourd'hui avec une note rapide, et où pour une fois j'ai essayer de ne pas trop spoiler pour que les gens puissent la lire pour se donner envie (ou non) de voir la série ! 
J'insiste encore sur le fait que c'est pas du tout un bijou au niveau du scénario ou même de la réalisation (on est au stade : image claire et désaturée quand il y a de l'action, sombre et hyper contrastée quand il se passe un truc grave, etc) MAIS je trouve ça quand même agréable à regarder, probablement car toute ma vie j'ai attendu la série un peu mauvaise mais en même temps cool à base de démon qui me plairait au premier regard.
J'ai notamment beaucoup d'amour pour les acteurs principaux, qui jouent vraiment bien (attention, ceci ne s'applique pas à tous les acteurs, par exemple : l'ange = pire catastrophe au monde) et la dynamique entre leurs personnages est cool et mignonne et marrante, donc VOILA que voulez vous je ne suis qu'humaine.

Je réalise que j'ai complétement zappé de parler d'un de mes aspects préférés de la série : la relation entre les deux soeur, Abbie et Jenny. On est bien loin de Frozen, c'est vraiment une relation complexe, intéressante, aimante... Bref, un bon point de plus !

Oh et au passage, les articles wikipédia sur Sally Hemmings et Thomas Jefferson, que je mentionne dans l'article. 

Voilà, j'espère que ça vous aura plu, merci aux gens qui m'ont conseillé de voir cette série, et si jamais je dis des bêtises, dites le moi !!!!!!

Comme d'habitude vous pouvez retrouver la note sur mon tumblr, et checker ma page facebook si vous le voulez ! 

Big bisous belles poules, 



lundi 26 janvier 2015

Une (longue) bd pour l'école

Ola !
Aujourd'hui, pas de notes sur un film, mais une bande dessinée que j'ai fait pour l'école, soyez prévenus. Elle est loin d'être parfaite, je le sais bien, c'est parfois peu lisible/compréhensible, et j'en suis bien désolée.
Mais bon, au cas où vous vouliez voir ce qu'on fait à St Luc, voici voilà.
Ici, le thème c'était "arbre généalogique" (on faisait chacun une histoire sur les descendants de la même famille à travers différentes époques), ici c'est paléolithique (avec moult incohérences, naturellement), et la contrainte c'était une bichromie.
Bref, j'espère que vous comprendrez et que ça vous plaira un petit peu !














Voilà ! N'hésitez pas à me dire si il y a des trucs que vous ne comprenez pas, ce ne serait pas étonnant. Il y a quelques trucs que je voudrais modifier, comme la page du rêve par exemple, mais comme je bosse dessus depuis mille ans j'en ai un peu marre et j'ai plutôt envie de faire mes petites notes hahahaha ouin. BREF.
Et bien sûr il y a mille erreurs historiques, je le sais bien, j'ai des bases mais bon c'est pas le top ; ceci dit, les mythes autour de la place de la femme à la préhistoire m'intéressent beaucoup, j'ai lu La femme des origines de Claudine Cohen (un super article sur ce livre sur le blog de Crêpe Georgette) et je le conseille aux gens qui veulent se pencher sur ce sujet. J'aimerais bien, quand j'aurais un peu plus de temps, plus approfondir ce thème.  

Je bosse sur une note sur une série en ce moment, j'espère pouvoir la finir pour lundi prochain, mais je pense plutôt qu'elle sera prête pour la semaine d'après car de jeudi à dimanche je suis à ANGOULÊME pour le FESTIVAL youpi c'est la JOIE. Je n'aurais pas de fanzine cette année, j'y vais seulement en touriste qui vient voir à quel point ses copains sont forts. Peut être qu'on se croisera là bas, faisant une activité typique du festival comme dépenser tout son argent pour de belles bd, boire des tas de bières gratuites ou encore faire pipi coincé-e-s entre deux voitures en pleine nuit, wahou, tellement émouvant.

Supra bisous et à bientôt pour une nouvelle note !

signé

mirion "boule de feu" malle

en bonus, mon nouveau clip préféré car qui aurait cru que 1. Dominique A avait des cheveux 2. qu'il faisait des clips rigolos (pas moi) (surtout sur cette chanson où j'imaginais plutôt un truc terrifiant) (quelle joie) (amour)