lundi 30 mai 2016

LOVE, la pire série de l'année







LOVE est clairement la série qui m'a mise le plus mal à l'aise, j'ai regardé toute la saison un peu hébétée par ce parti pris de "Gus est quand même sympa au fond" et la scène finale m'a vraiment plongée aux tréfonds du dégoût. 
Je pensais qu'on pourrait la ranger dans "Judd Apatow a encore une fois pas très bien compris ce que c'était le féminisme" mais non non, là ça dépasse carrément (en nul) ça !

Aussi, je précise que je n'ai pas relevé tous les points négatifs de la série, déjà parce qu'il y en a trop, mais en plus parce que cette relation principale est suffisante pour mettre un gros zéro. Parce que d'autres moments de gêne/fantasme de mec gênant, y'en a un bon petit paquet dans la série et que ça donne vraiment envie de leur mettre de bonnes grosses baffes.

Pour les gens qui pensent que c'est une critique de ce type de gars : au début, quand j'ai commencé la série, je me disais que c'était juste mal fait et que ça voulait probablement taper sur Gus aussi. Effectivement, il a des côtés négatifs, mais comme dit dans la note c'est surtout autour de son travail : il est mécontent, frustré, il veut plus, résultat ça le rend désagréable et le fait péter les plombs. MAIS c'est aussi montré qu'il a raison de vouloir plus, et toute son histoire avec Heidi c'est ça : est ce qu'il ne s'est pas trompé pour Mickey ? Est ce que cette fille là ne lui correspondrait pas plus ? Et Mickey est clairement montrée comme un des critères de sa frustration, de ce qui le mène à péter les plombs. Donc non, je ne pense pas que cette série soit une critique de ces types là. 
Et d'ailleurs, il suffit de voir le marketing et les retours de cette série : c'est une "histoire d'amour hors des clichés", avec deux personnes un peu perdues, et ohlala qu'est ce que ça a bien compris les rapports humains sans les juger. Donc vraiment non, je ne pense pas du tout que ce soit une critique, malheureusement ! 
Ah, et oui, Gus est un anti-héros ; ça ne veut pas dire qu'il n'est pas rendu attachant, juste qu'il ne correspond pas aux critères de base.

Quelques articles sur des points abordés ici : 

(oui je mets mes propres bd en liens mais comme ça on peut pas me reprocher de pas vouloir expliquer des choses !!!)

Voilà, big bisous à tou-te-s, désolée pour cette longue absence, j'espère pouvoir revenir très bientôt avec une note encore plus énervante !

Merci d'être là et de me lire + vous pouvez retrouver comme d'habitude la note sur tumblr + me voir dire des blagues sur mon facebook ! <3

La bande annonce de la série : 



mardi 29 mars 2016

Degrassi : Next Class, un joli tas d'ados sympas






Coucou ! Me revoilà ! Quelle joie ! Je n'ai pas disparu dans les méandres de l'internet, je suis simplement en train de me noyer dans mes devoirs de fac, HAHAHA QUELLE MARADE (bof). 
Heureusement c'est bientôt fini et j'ai environ un milliard d'idées de notes sur plein de sujets intéressants (je crois) alors j'ai bien hâte (mais d'ici là, je compte finir mes notes sur Love et Jessica Jones !!).

Donc voici ici une note assez courte sur une série bien mignonne avec environ zéro prise de tête, oui bien sûr c'est un peu cucul et pas un chef d'oeuvre intergalactique mais j'ai sincèrement beaucoup aimé regarder tous ces chouettes épisodes. 
(En plus si comme moi vous portez un amour tendre à une autre saison de Degrassi, je vous garantie beaucoup de joie et de nostalgie). 
Bref, j'espère que ça vous plaira autant que ça m'a plu, et surtout j'espère que vous allez bien et je vous envoie beaucoup d'amour. 

Big bisous beaux bébés brillants, et à très vite (oui oui je le jure ok ??) ! 

PS : comme d'hab', la note est sur le tumblr + vous pouvez me trouver sur facebook ou twitter si vous avez envie. 





WHATEVER IT TAKES I KNOW I CAN MAKE IT THROUGH HAHA OH YEAH IF I HOLD UP IF I DO I KNOW I CAN MAKE IT THROUGH

(pardon mais perso ça m'émeut)

I KNOW I KNOOOOOOW I KNOW I CAN MAKE IT THROUGH