mercredi 19 février 2014

Jacky au royaume des filles : chevalin coquin, chevalin qui fait un film plutôt super bien.








J'aurais pu aussi parler du langage, où tous les mots importants ont un suffixe féminin ("argenterie", "blasphemerie") et les mots plus péjoratifs, un suffixe masculin ("merdin", "crottin", "toilettin"). Ca renforce la crédibilité de l'inversion et c'est franchement bien trouvé. 
Et aussi, j'aurais du bien préciser que c'est UN TRES BON FILM au niveau du scénario ! C'est Cendrillon, mais en mieux. On ne s'ennuie pas et on est plein de sentiments pendant tout le film, alors c'est quand même plutôt pas mal. 

Allez le voir, youpi !!

des liens : 

 - le lien de l'interview de Riad Sattouf par Brain Magazine ici et une autre super bien de Télérama !  
- The Hawkeye Initiative, (et pas projet Hawkeye, pff la nulle) dont je parle dans l'article 
-Des photos de pubs de moto avec du genderbent, mais qui pose problème puisque ça sert d'excuse pour faire la vraie pub, qui est sexiste ("mais non regardez, on a aussi fait des photos désopilantes et un peu homophobes/transphobes (puisque quoi de plus désopilant qu'un homme grimé en femme ? haha) alors on est pas sexistes ;););;);))")
- "Majorité opprimée", un court métrage qui a pas mal circulé récemment sur l'inversion mais que je trouve un peu problématique (notamment le passage avec le garde d'enfant, très condescendant et gênant)

Vous pouvez, comme d'habitude, retrouver ce post sur le tumblr ! Wouhou ! 

Et rien que pour vos beaux yeux, le meilleur moment du film :



ps : dans les commentaires de l'article précédent, on m'a demandé de parler de mes livres préférés parmi ceux achetés à Angoulême ; je le ferai sous peu, probablement sur la page facebook ! Youpi !

15 commentaires:

Elosterv a dit…

BRAVO!
C'est le film le plus débile et le plus intelligent à la fois.
C'est très drôle, très malin.
Les gens en font des critiques absurdes et folles, ils n'ont rien compris au film et ça me rend triste.

Eleonora a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
MAB a dit…

J'aime déjà beaucoup Sattouf, j'ai vraiment hâte de le voir mais j'habite à Québec et il n'y a encore aucune date de sortie ;_;
heeeeyyy! à quand un article sur "orange is the new black?"

merci, bisoux
MAB

Guillaum a dit…

Je suis très heureux de voir que ton avis est positif sur ce film. l'ayant moi aussi beaucoup aimé.

J'avais commencé à écrire un très long commentaire sur le film mais en fait je peux le résumer en trois mots : Rire, Malaise, Intelligence.

Comme Elosterv, je suis très déçu que le film ne marche pas trop et que tant de gens n'aient rien compris... (sans compter ceux pour qui ce film n'est que blasphèmerie)
Je ne peux pas imaginer l'avenir sans un troisième film de riad Sattouf.

Alors Bubune à toi et que les chevalins sacrés protège tes pas.

Sandre Lepile a dit…

L'inversion des rôles est, en effet, bien foutue, intelligente et approfondie. Mais voilà, je me suis parfaitement ennuyé. Pas loin de l'ennui mortel. Je crois que ça tient au fait que l'histoire de Cendrillon est juste super chiante.

C'est un film ovni, absurde, pas tous public (les enfants qui étaient dans la salle se sont vite évanouis). Il y a un enjeu/ une critique féministe bien menée, mais un cruel manque d'enjeu dans le scénario.

Et quand tu n'as pas accroché à l'absurdité du film... cette fin... argh... c'est un supplice.

Léopold a dit…

Moi je trouves le film trop angoissé à l'idée d'être mal interprété, de déraper, pour susciter un rire franc. D'où une grosse crispation dans l'ensemble.
Je dit ça, c'est parce que d'après moi on retrouve ce même problème dans tes notes.
Riad Sattouf n'est jamais aussi drôle que quand il adopte la posture de ces adolescents qu'il saisi admirablement : couillons et mal coiffés

pauline.hebert a dit…

Absolument d'accord, je l'ai adoré pour les mêmes raisons que toi, et ton article résume super bien tout ce qu'on peut y trouver de génial, avec même des détails que je n'avait pas remarqué comme le jeu sur les suffixes féminins/masculins ! Merci, j'ai encore plus envie d'aller le revoir pour chercher de nouveaux détails géniaux qui m'auraient échappé. youpi !!

Bathroom Quest a dit…

J'y ai vu une troisième scène de viol : celle où Franky est sur la colonelle et la force à l'embrasser "sinon je te tue". Scène aussi dérangeante, surtout parce que la colonelle finit par réclamer à Francky qu'il l'embrasse.

C'est un chouette film, tout l'univers est peaufiné avec beaucoup de détails amusants, certaines scènes sont très drôles, mais il me manquait un grain de folie supplémentaire dans l'histoire, comme j'ai pu en trouver dans Napoleon Dynamite ou les films de Dupieux, pour que je le trouve vraiment excellent.

marie voyelle a dit…

Tu m'as donné envie d'aller le voir :)

Pierre Bunk a dit…

Excellent film !

On y a aussi vu quelques manques avec Mme Patate, mais je pense que ça permet de garder le ton léger et ne pas être un film uniquement pour les féministes convaincu(e)s !

Et merci pour avoir trouvé la règle d'inversion des genres de mots, j'avais pas réussi à mettre le doigt dessus…

Et sinon, la religion, à te lire, me rappelle l'Invisible Pink Unicorn. Sauf qu'en fait, c'est pas pareil.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Licorne_rose_invisible

Anonyme a dit…

l'histoire de chevalin est une tuerie(jeux de mot !)

Maryline a dit…

j'ai adoré ce film et cet article génial le résume très bien, alors bravo et vive Riad Sattouf :) (avais tu vu "les beaux gosses" son 1er film tout aussi génial dans un autre genre ? )

Caloucalou a dit…

Belle analyse ! J'ai adoré le film mais n'avais franchement pas mis le doigt sur toutes les subtilités. Et ça me fait aimer le film d'avantage encore. Ouaiiis youpi

Maadiar a dit…

Attention! Que? Quoi, que dites vous? DES ENFANTS présents dans la salle sont MORTS!?! Je dis DANGER! OH oui, DANGER...

Bonnet a dit…

Oh, il a l'air chouette. Merci pour la découverte, je vais le voir dès que je peux :) .