jeudi 5 juillet 2012

Spirograph, atelier magique.


Une petite incursion dans ma vie, histoire de faire comme si je tenais un blog bd. Quelle folie, grands dieux. Sinon vous ça va bien ? Parce que si ça va pas top top, padaboum, une formidable soluce : allez voir "Pendant que les champs brûlent", le formidable spectacle dont j'ai fait l'affiche et qui a commencé hier soir. Moi j'ai ri alors je pense que vous aussi, puisque vous êtes d'obédience sympathique.

D'ailleurs voici la véritable affiche, version finale : 

Beaucoup, mais alors beaucoup de love.

 (moi ça me fait mourir à chaque écoute)

5 commentaires:

Elosterv a dit…

Meilleure semaine chez toi!
Vous êtes tous fait de rêves oh oui.

Sébastien Sans-Arcidet a dit…

ça à l'air cool

La Castagne a dit…

La photo de Carine se faisant dégommer par le pistolet à bulles fait méga-futuriste. La pauvre enfant, elle finira séquestrée et violée par des aliens.
Je vous salue, les amours.

Jeanne Fox a dit…

Beaucoup mais alors BEAUCOUP DE LOVE

Tristan a dit…

Cool la version finale de l'affiche !

Je comprend rien a la photo chelou avec des éclairs, c'est quoi ce machin ?