lundi 10 mars 2014

l'amour l'amitié (dans RETARD MAGAZINE wahou)



OLA !
Eh, une trop chouette nouvelle en ce jour béni : je participe à RETARD MAGAZINE et je vais essayer de le faire le plus souvent et régulièrement possible.
C'est vraiment un magazine très très cool, ils m'ont dit des compliments que je ne méritais pas et ils m'ont demandé de faire du féminisme en bd chez eux, alors bon, hein, moi j'ai rougi comme une huître et j'ai dit oui, bien sûr, hé, voyons. 
Cette fois je poste la note ici et sur leur site, mais ensuite je ferai le plus d'inédits possible, youpi !

(clique sur le logo pour arriver sur mon dessin)

Voilà, j'ai un milliard de kilos de travail à faire en ce moment, d'où mon retard constant, je vais essayer de me dépêcher et d'être efficace pour vous revenir avec plein de notes de séries/ciné (Six Feet Under je pense à toi) et sur le féminisme en général, puis des bd aussi, hein, pourquoi pas. 

Love et puissance, à la semaine prochaine !

https://www.facebook.com/pages/Commando-Culotte-Mirion-Malle/209729705724870?ref=ts&fref=ts 





18 commentaires:

Bathroom Quest a dit…

Ah cool ! J'ai eu l'occasion de croiser deux de leurs rédactrices au Nouvel An, c'était cool ! Et c'est un chouette site.

Anonyme a dit…

L'égalité homme/femme pour tous !

Jean-Raoul de pecho-conseil.ml

Piet a dit…

Bon je me lance, oui j'ai un avis très proche de Crane d’œuf, mais je vais détailler un peu, surtout concernant la 2éme case de la planche qui m'a particulièrement fait réagir.
27% d'écart salarial, j'ai entendu/lu ce chiffre dans presque chaque débat sur la pariée(et ce particulièrement dans les médias dis "sérieux"). Tu t’intéresse au sujet, ça serait bien de te renseigner sur ce que représente ce chiffre. Il n'est pas erroné, mais très mal interprété.
La seule donnée statistique réellement valable dans ce débat est l'écart salariale injustifié qui est lui de l'ordre de 5% à 10% (oui ça reste 5% à 10% de trop mais l’écart tend à disparaitre). Entre les 27% annoncés et les 5% à 10% inexpliqués, on a quand même un très gros différence. La différence est due au travail à temps partiel, la différence de secteur, d’heures supplémentaires et de responsabilité.
Je te conseil vivement de lire cet article qui détail bien mieux ce dont je parle. (Link) Et puis un peu d'optimisme, la courbe va probablement finir par être à l'avantage des femmes dans les années à venir (voir article du Wall Street Journal) (Link)
Pour le reste c'est assez juste, les mentalités évolues mais jamais aussi vite qu'on le voudrait.

Asi a dit…

Merci ô grand monsieur si intelligent!! Bien sûr les féministes sont trop débiles pour avoir lu des articles traitant des écarts salariaux (ou alors elles les ont lu, mais elles n'ont rien compris ces idiotes!!). Heureusement que tu es là avec tes "conseils" grand seigneur!

A travail égal, c'est 9% de différence salariale. Comme tu le dis C'EST TROP!!! Déjà ya pas à tortiller du cul sur ce chiffre!

Ensuite, justement les femmes sont cantonnées aux jobs qui ne paient pas, sont au temps partiel FORCÉ, se dirigent vers les secteurs moins bien rémunérés/reconnus socialement, n'arrivent pas à demander d'augmentation. Dès que certains métiers se féminisent (ex magistrat, profs, ...), ils sont dévalorisés dans la société et moins bien rémunérés. Bien sûr ça doit être la nature!!!

Ton commentaire est vraiment sidérant de non-connaissance de ces problèmes, ca se voit bien que tu t'es jamais posé la moindre question concernant ces questions (ah bah oui tiens, pourquoi elles demandent pas d'augmentation les femmes, elles sont vraiment trop connes, c'est de leur faute) mais tu te pointes ici et tu viens "expliquer" à toutes ces débiles de féministes la VRAIE réalité! Pfff juste pfff

Alice a dit…

Ton problème Asi c'est que tu es une énième personne à se faire baratiner par des statistiques complètement erronées donnée au hasard par des féministes endurcies.

Tu ne te poses pas les bonnes questions : Ben tiens pourquoi une grosse différence, pourquoi ces féministes mentent-elles autant ?

Elles passent leur temps à nous abreuver de statistiques bidon pour avoir des subventions, des lois en leur faveur ou tout simplement pour faire carrière !

Elles prônent une haine totale de l'homme et justement dévalorisent l'image de la femme pour au final leur donner une image de proie facile ou victime du patriarcat.

Deuxièmement ;

En reprenant l'immondice que tu viens de lâcher :

" Justement les femmes sont cantonnées aux jobs qui ne paient pas, sont au temps partiel FORCÉ, se dirigent vers les secteurs moins bien rémunérés/reconnus socialement, n'arrivent pas à demander d'augmentation. Dès que certains métiers se féminisent (ex magistrat, profs, ...), ils sont dévalorisés dans la société et moins bien rémunérés"

Sérieusement il faut arrêter de lire que des conneries. A toi toute seule tu résumes ce que je viens de dire plus haut, tu fais passer les femmes pour des êtres faibles ;

Bien sûr elles sont tellement harcelées, rabaissées qu'elles n'osent pas demander une augmentation...

Bien sûr dès qu'une femme décide de devenir magistrat, les hommes ne veulent plus faire ce métier parce que c'est trop féminisé ...

Relis la débilité de ton commentaire, sérieux.

Je connais des tas de femmes qui ont un poste très important dans la société et n'ont jamais eu de problèmes à demander une augmentation et sont payées au même titre que ses collègues masculin. T'es en plein délire.

Je vois surtout que le problème réside dans une sorte d'effet de mode où les gens ne prennent plus le temps de vérifier ce que l'on débite dans les journaux.

Certains artistes en profitent même parce qu'au final c'est un bon fond de commerce à bobos.

La preuve de l'étrangeté de la chose, ce n'était pas un sujet qu'ils exploitaient auparavant depuis qu'il y a eu cette mode "harcèlement de rue".

Si tu veux vraiment des causes valables; va défendre la cause féminine dans les pays où JUSTEMENT l'égalité homme/femme n'est pas d'actualité.



Mirion a dit…

C'est marrant Alice parce que tu reproches à Asi de "lire des conneries", qu'elle ne "vérifie pas ce que les journaux débitent" quand tu te bases apparemment sur ton expérience personnelle et celle de tes amis (et, oh, mince, pas une très bonne base pour venir expliquer des choses).
Ensuite tu ne comprends vraisemblablement rien au féminisme qui est tout sauf "la haine des hommes" et je te conseille de te renseigner sur ce sujet.
Enfin, puisque tu es si motivée pour rétablir l'égalité dans d'autres pays, j'espère que grâce à tes actions probablement multiples et engagées, ça va vite avancer !

ps : http://cafaitgenre.org/2014/01/08/feminisation-declassement-cher-m-compagnon/

Piet a dit…

Merci Asi pour ton commentaire, il est tellement cliché que j'ai encore un peu de mal à savoir si tu es un troll se faisant passé pour une féministe ou ton message est au premier degré.
Mais après relecture, c'est juste pas assez subtile pour être du troll. J'en conclu que tu as donc bien révisé "Le féminisme pour les nuls".

J'ai posté un message sans haine aucune, ni insulte et j'ai droit à une réponse remplie de préjugé, mais surtout dégoulinante de connerie. Effectivement je ne vais pas dans ton sens ou celui de Mirion, ça ne fait pas de moi un réac, patriarche à la solde d'Éric Zemmour. Je n'ai à aucun moment insinué dans mon commentaire que les femmes ou les féministes étaient incapables de comprendre l'article que j'ai mis en lien, par contre en refuser les conclusions ça pas de problème. J'y dénonçais juste le fait que les féministes n'utilisent jamais le seul chiffre qui à une vrai valeur quand on parle de l'écart salariale hommes-femmes. Forcement si elles donnaient le vrai chiffre leur "combat" semblerait bien futile. Les exemples que tu sites sont probablement les pires que tu pouvais trouver. L'écart salariale hommes-femmes chez les profs et les magistrats sont inexistant. Les salaires des profs sont basés sur leur niveau d'étude et leur ancienneté, hors sujet complet donc... (Lien). Quand au magistrat, tu crois sérieusement qu'on réduit leurs salaires parce que la profession se féminise ? La je ne peux plus rien pour toi, continuez à chialer et vous faire des films avec les néo-féministes, vous en êtes tellement ridicules que la contre argumentation n'en est même plus nécessaire. Quand on choisi de faire un métier comme profs, on ne vient pas se plaindre de ne pas être payé comme un directeur de finance ou un ingénieur. Les femmes choisissant des études dans la finance, etc. gagnent autant que les hommes et ont les mêmes opportunités. Bizarrement on les entend beaucoup moins chialer... Pour finir je te conseil vivement la lecture de Natacha Polony (pour citer la plus connue), ancienne prof et femme, et viens me dire qu'elle aussi te sidère par sa non connaissance du sujet.

Anonyme a dit…

Sinon les dessins sont vraiment cools!
Et puis ton article il reflète une situation que je vis souvent donc je suis d'accord sur le fond aussi ;)
(parce que les commentaires ça sert aussi à faire des compliments)

Alice a dit…

OUI je me base sur mes expériences, en quoi cela n'est pas une bonne base ?

Au contraire. Réfléchis deux secondes...


C'est marrant que tu te réfères à des ultra féministes à chaque fois que tu balances un article pour prouver certaines choses.

As-tu des exemples plus neutre que des femmes trop engagées ?

"
Ensuite tu ne comprends vraisemblablement rien au féminisme qui est tout sauf "la haine des hommes" et je te conseille de te renseigner sur ce sujet. "
Je me marre parce que tu survoles complètement ce que je viens de dire.

JE LE DIS ET JE LE RÉPÉTE:En ce moment, les féministes amènent les femmes à détester les hommes.

Elles font passer les nanas pour des pauvresses sans défense. On donne l'image d'un homme sans âme qui ne pense qu'à violer ou agresser, dominer etc.

Tiens je me demande pourquoi vos chères amies ne parlent pas de gardes d'enfants par exemple

(en grande majorité combien de femmes ont la garde d'un enfant lors d'une séparation ? )

- Combien de femmes font subir à leur compagnon leurs jalousies maladives et leurs hystéries?

- Combien de femmes couchent avec un mec pour avoir un gosse et ensuite lui imposer la paternité ?

- Combien de femmes se font passer pour des victimes de " harcèlements " quand un mec lui dit tout simplement "tu es jolie" ?

Je me marre parce que tu survoles complètement ce que je viens de dire.

Et je vois que tu n'as pas compris mon dernier commentaire.

Je fais référence à des bobos en mode nostalgie de Mai 68 et trouvent plus facile de surfer sur la vague des débats actuels que de bouger pour des choses qui en valent la peine.

En gros vous ressemblez à des étudiants qui refont le monde autour d'un verre et rien de plus.

Je te conseille d'être plus ouverte par rapport à ce qu'il se passe autour de toi et d'avoir du recul sur ce que l'on te dit.

Grandis un peu.



Mirion a dit…

pfffiou... tellement fatigant et à côté de la plaque, c'est un peu fou.
Tu te trompes sur tellement de points que c'en est affligeant, mais comme je suis sympa je t'envoie un lien qui pourra répondre à certains de tes points et où, ne t'inquiète pas, personne n'est agressif (quoique, vu ce que tu qualifies d’extrémismes, tu n'es à l'abri de rien) : http://biaise.net/blog/la-f-a-q-du-feminisme/

Bref. Tristesse infinie.

Alice a dit…

Non mais n'essaie pas de te rassurer en me balançant des articles (une fois de plus de féministes ) qui ont de grosses lacunes historiques, culturelles etc...


La tristesse c'est de voir que des vraies féministes ont existé par le passé et que les actuelles sont complètement à côté de la plaque.

C'est incroyable d’être aussi abrutie...
En tout cas j'ai beaucoup ri, merci pour ce pain béni à chacun de tes commentaires <3

Louison Poisson a dit…

Les gens sont tristes. (et pas très très bien renseignés)
C'est quoi la phrase, "les commentaires postés sur un article traitant du féminisme justifient l'existence du féminisme" ?

Sinon, Mirion Malle, j'aime beaucoup c'que tu faites, et merci pour des bédés sur des trucs progressistes.
Mais bon, j'dis ça, chuis juste une hystérique avec des lacunes historiques majeures.
(mais bon, j'vais quand meme continuer à vouloir l'égalité entre les genres, hein, si ça dérange pas les bonnes personnes ci dessus).

Gloire et coquelicots.

non mais tu t'es relu ? a dit…

putain ce ramassis de connerie.

Lol écart salarial (myth)
lol le viol (bah ouais parce qu'un homme peut se faire violer mais là sexiste. D'ailleurs une récente étude à prouver que les violeurs violais non pas pour le plaisir sexuel (il sont souvent asexuel) mais parce qu'ils étaint des mysogines oui oui)

Lol la violence conjugale (-non mais attends t ufrappe ta femme ?! -Non t'inquiète je frappe juste mes enfants.- Ah ok pendant un moment j'ai cru que tu étais sexiste lol)


Les postes de pouvoir, bah ouais, j'ai envie de die si toutes les petites filles sont poussée a faire des blog ridicule comme le tiens ou elles passent leur journée à ralée sur des conneries c'est sur que ça va augementer le nombre de femme ministre ( ps : bien joué de propager le stéréotype sexiste que les femmes sont juste de grosse râleuse)


Exactement le même raisonnement sur le harcélement de rue que pour les autres délits "supposé sexiste" mais vu que t'as pas piger les deux première fois j'imagine que tu comprendra pas la troisième. Ce point là est assez marrant quand on sait que il est plus dangereux d'être un homme en rue qu'une femme


Education : bah ouais, la forte majorité de filles dans les fac nous prouve que le patriarcat fais bien son boulot, heureusement qu'ils se sont allié nonobstant leurs différence et ce sont unis sur un but commun "rabaisser les femmes"

Sinon j'ai bien apprécié le "Ect.." alors que tu as visiblement listé toutes les complaintes que tu pouvais imputer au sexisme.


Allez je te laisse, j'ai un meeting secret pour renforcer la rape culture en europe, mens only évidemment :)

Mirion a dit…

Ahlala...
Dis donc, pour quelqu'un qui vient donner des leçons sur le niveau d'études, niveau orthographe et grammaire on a vu (bien bien) mieux. Limite il faudrait une pierre de Rosette pour tout déchiffrer. Heureusement, grâce à mes skills en troll depuis que tout plein de gens comme toi viennent dire des bêtises ici, j'ai pu tout comprendre.

Et voilà mon analyse : tu ne connais apparemment rien de rien au sujet du sexisme. 0/20. Pas très bien. La moindre des choses ce serait de te renseigner un minimum avant de sortir des affirmations complètement fausses. J'allais te mettre plein de liens pour te contredire mais en fait je n'ai pas trop de temps à perdre et je ne suis pas là pour faire ton éducation, donc tu peux taper dans google si ça te chante. Par exemple "pourcentage femmes violées" ou des trucs du genre.

Mais bon, j'imagine bien que, malgré toute ma bonne volonté, je ne pourrais pas par commentaire te faire changer d'avis, vu comme tu as l'air borné dans ta bêtises, alors je vais me contenter d’espérer que tu vas te mettre à réfléchir à un moment.

Big bisous belle buse.

Anonyme a dit…

Mon dieu, mes dieux, mes ailleus. Et dire que j'étais à deux doigt de recevoir l'illumination ultime et d'être enfin éduquer sur des problèmes sociaux tellement importants.

Malheureusement ma grossièreté viens de ma place chez les gens de bien.

Mais étrangemment quelque chose ou quelqu'un t'empêche de m'informer.

Non non tu as totalement raison, c'est à moi de m'informer sur des causes pour lesquelles tu MILITES. Ce n'est qu'une preuve de plus de la sincérité de ton combat. Et ce n'est nullement à cause de ton absence de source


Ps : je m'appliquerais à soigner mon orthographe et mon écriture quand tu t'appliqueras à soigner tes dessins, parce que franchement ça crie à l'oeil bien plus que mes quelque fautes.

Anonyme a dit…

ps2 : vu que moi je crois en ce que je dis et que je n'utilise jamais de demi excuses pour combler un manque de consistance je vais te donner un petit lien pour réfléchir.

C'est bien gentil de m'avoir aiguiller sur le pourcentage de victime de viol mais c'est facile à expliquer, les femmes sont faibles et le viol implique une maitrise physique de la victime, violer un homme est beaucoup plus difficile.

Non intéressons nous plutôt à qui est le plus gros perpétrateur de viol, histoire de comprendre si c'est vraiment un crime d'homme sur femme, un crime sexiste

http://newsok.com/female-prison-in-oklahoma-has-highest-rape-rate-in-u.s./article/3922988

....ah.... ah bon... Visiblement les hommes ont toujours été féministes et ce sont les femmes qui sont sexistes.

Qui croire ?

aaaaah je sais ! je crois ceux qui n'affublent pas des statistiques avec des "histoires" pour essayer de pousser une idéologie délétère.

Mirion a dit…

oh non snife tu as trouvé mes dessins moches que faire ouin mon dieu ton avis est tout pour moi pourtant !!!!!!!!!!!

et je milite oui mais je passe du temps à expliquer certains points (peut être tu peux checker le reste du blog, tu seras heureux/se, il y a PLEIN de sources), et je ne suis pas à disposition pour expliquer le b.a.-ba du féminisme à chaque personne qui ne prend pas la peine de faire deux trois recherches pour combler ses lacunes. Je fais mon boulot et j'essaye de l'argumenter et le justifier, mais je ne peux malheureusement pas être sur tous les fronts (surtout quand je sais qu'on ne m'écoute pas en face).

Il ne me prendrait pas l'idée d'aller engueuler l'auteur d'un papier sur telle sonde envoyée dans l'espace parce qu'il n'a pas expliqué comment on construit une fusée.

Et vraiment, ton analyse de l'article ? (d'ailleurs, il y a plein d'articles qui disent l'inverse, mais sans vraie source de recherche c'est un peu dur d'avoir les vrais chiffres mais passons). Si vraiment c'est ce que tu penses tu as un sérieux souci de déconnexion à la réalité...

http://www.planetoscope.com/Criminalite/1497-nombre-de-viols-en-france.html

Personne ici ne nie les viols d'hommes, ce qui serait malsain et dangereux, mais proclamer que les femmes sont les premières perpétratrices de viol c'est avoir une vision super déformée de notre société (à un point assez affolant).

Runreard Kodellin a dit…

J'aimerais ajouter que peu nombreux sont les viols où la violence physique est employée.
Il s'agit bien plus souvent de domination psychologique, car dans la majorité des cas l'agresseur connaît sa victime, et si en plus on rajoute le mécanisme de dissociation psychologique, les cas où la force physique des protagonistes est importante est minoritaire, même si ça peut être déterminant dans certains cas.

Dire qu'il y a davantage de femmes violées que d'hommes à cause de la force physique, c'est déjà très sexiste (parce qu'un homme est toujours plus fort qu'une femme evidemment), ça fait peser la responsabilité du viol sur la victime, où ça la paternalise, et ça minimise complètement la culture du viol.

Ensuite, on pense qu'il y a beaucoup d'hommes violés qui ne le disent pas et ne portent pas plainte, justement parce que ça ne rentre pas dans l'injonction à la virilité qui leur est faite.

Et si on parle tant du viol dans les articles féministes, c'est parce que notre culture est une culture pro-viol, qui ramène les femmes à de la chair à consommer, et les hommes à des humains incapables de se contrôler, déresponsabilisés, parce qu'"elle l'a bien cherché avec sa jupe". Et les hommes violés sont encore plus moqués et tournés en dérision, justement parce qu'ils ne sont pas à leur place de dominants. D'ailleurs, même pour violer des hommes, ce sont plus souvent d'autres hommes, quelle que soit leur orientation sexuelle, parce que le viol n'est pas un acte sexuel mais un acte de domination.

Le féminisme condamne tout les viols et toutes les injonctions qui y poussent.
Et affirme que ce n'est jamais à cause de la victime qu'une agression ou un viol a leu, mais à cause d'un agresseur ou d'un violeur.

Sinon Mirion, j'aime vraiment énormément ce que tu fait, et je vais faire découvrir Steven Universe à mon petit frère dès que possible.
Et tes dessins sont géniaux :D