jeudi 12 juin 2014

mein kleiner Bruder








Voici donc ma bd pour le jury de fin d'année de mon école ! Le thème était plus ou moins l'autobiographie/autofiction (soit un truc qu'on a vécu nous même, soit quelque chose qu'on a vu quelqu'un vivre), du coup j'ai un peu romancé le truc bien sûr, parce qu'un peu dur en six pages de rendre justice à mon frère (j'avais un peu peur de faire soit un truc à faire pleurer dans les chaumières, soit un truc qui fasse passer mon cher frérus pour un fou furieux, ce qu'il n'est bien évidemment pas). Voilà, du coup j'ai choisi l'angle gnangnan de la "cruauté des enfants", allez super la meuf ahlala...

BREF. J'espère que ça vous a plu malgré tout, j'espère aussi que ça va plaire au jury parce que hein, hé, j'aimerais bien valider cette petite année en forme de poule.

Promis, cette fois, je reviens dès la semaine prochaine avec des nouvelles plein les botte et des choses à regarder !

Big bisous belles prunes, et bon courage pour les milliards d'examens qui doivent avoir lieu en ce moment même !

ps : merci, on est déjà presqu'un milliard sur la page facebook (quasi) et ça me réchauffe tendrement le cœur quand le blizzard souffle

vous êtes les plus costauds
pour vous remercier, la chanson préférée de mon frère quand il avait 6 ans (j'avais cassé son single désolée Lilian c'était la jalousie qui m'aveuglait) (que de bon goût pour un type qui est aujourd'hui en train de passer son bac TMD) (#teamHenriDès)


14 commentaires:

Lila a dit…

c'est très bien, pas trop gnangnan t'inquiète. Ton petit frère peut être fier de toi !

Yannick Gombart a dit…

excellent

Elosterv a dit…

C'est top, en revanche, un gamin qui chie sur la peluche de quelqu'un à clairement un grain...

F. tarmasz a dit…

moi je trouve que le dessin est très bien, enfin l'histoire aussi mais wow je t'ai vue faire tant de progrès en dessin, je verse une larme d'émotion

ps: ok avec elosterv

Lise a dit…

C'est super cool !! ça va aller comme sur des roulettes ;)

leslie a dit…

Super bien, touchant mais pas gnan-gnan. Et comme Elosterv, un gamin qui a l'idée de chier sur une peluche, c'est chaud pour lui!

fredulf a dit…

c'est clair, l'enfant chieur, ce fameux "Emilien" devait avoir un grain. Je me demande quel regard peut-il avoir sur son enfance, maintenant...
j'ai pu moi-même constater la cruauté des enfants avec un épisode assez similaire, des enfants qui avaient pissé dans le cartable d'un camarade (camarade rebus)

Maadiar a dit…

Je propose qu'on retrouve l'Emilien et qu'on l'ATTACHE et que, et que, et que, QU'ON LUI CHIE DANS LA BOUCHE! HA HA HA HA HA! Je faisais ça aux gens en primaire c'était l'fun! Rheu rheu rheu!

Alica Vitek a dit…

Il a changé de goûts musicaux depuis ^^

Bonnet a dit…

Ah ouais, ça devait être pas simple comme exercice. Je trouve que tu t'en es bien sortie :) .

Yahirm Phillipe a dit…

Ta BD est super. Elle me parle beaucoup. J'ai été martyrisé pendant une bonne part de ma scolarité et le coup du connard qui demande en ami la personne qu'il a fait souffrir, je connais aussi.

Grégoire Delzongle a dit…

Ca respire le talent et la primaire crasse ! T'imprimes ca et je l'encadre.

Anonyme a dit…

Et c'était son meilleur pote ?
Ben dis donc, heureusement que c'était pas son pire ennemi.

Non parce qu'il y a pas besoin d'avoir des problèmes mentaux pour étrangler celui qui chie sur ton doudoux. C'est une réaction saine.

Anonyme a dit…

J'avoue. Ce n'était que justice. En tous cas j'adore ce blog et ces dessins très expressifs :)